Gestion du stress : Comment gérer et traiter son stress avec la luminothérapie ?

La luminothérapie pour gérer le stress

La luminothérapie pour combattre le stress

Nous adressons nos remerciements au site de référence en luminothérapie, Solvital Luminothérapie, pour son aide précieuse lors de la rédaction de ce dossier.

Une horloge biologique interne

Beaucoup de nos processus biologiques, comme le sommeil ou l’humeur, dépendent de cellules situées dans notre cerveau, plus précisément notre hypothalamus. Ces cellules régulent notre horloge biologique interne. Comment ? Grâce à la lumière qui pénètre la rétine de notre œil.

Or lorsque vient l’automne, le soleil se fait de plus en plus rare. Nos horaires de travail nous obligent souvent à quitter le domicile alors qu’il fait encore nuit et à ne voir la lumière du jour qu’à travers les fenêtres d’un bureau.

La luminothérapie consiste à diffuser une lumière vive pendant une courte période chaque jour, de manière à compenser le manque de lumière en saison hivernale. En bloquant la mélatonine, plus connue sous le nom d’hormone du sommeil, cette lumière va redynamiser la personne et réguler ses rythmes biologiques.

La luminothérapie : un anti-stress

Le traitement du stress professionnel

Certaines personnes actives sont soumises à un stress important tout au long de l’année, de par la nature même de leur emploi (dans la finance ou les affaires, par exemple). D’autres subissent des pics de stress en période de surcharge de travail, comme les fêtes de fin d’année dans certains secteurs d’activité. D’autres encore ont des difficultés dues aux relations entre collègues ou avec leurs supérieurs.

Dans tous ces cas, des solutions peuvent être mises en place au niveau de l’entreprise, comme des mesures de communication, de gestion ou de réorganisation des tâches. Quoi qu’il en soit, la luminothérapie fait partie des réponses efficaces en cas de stress des salariés.

Installées à chaque poste de travail, les lampes de luminothérapie de bureau ne prétendent pas régler des problèmes de management, mais peuvent créer un environnement plus propice au bien-être du personnel.

Le traitement du stress dans la vie privée

Nos vies modernes bien remplies sont sources de stress quotidien. Suivant notre personnalité, nous le gérons plus ou moins bien. Mais comme nous avons souvent l’occasion de le remarquer, le temps influe également notre humeur.

Une météo maussade et froide nous transmet immédiatement des coups de blues, une perte d’énergie. Nous sécrétons automatiquement plus de mélatonine quand le soleil est absent, ce qui nous rend plus amorphes.

Une séance de luminothérapie tôt le matin pendant une trentaine de minutes permet de redonner à l’organisme l’énergie dont il a besoin pour affronter la journée.

Quelle lampe de luminothérapie choisir ?

Quelle lampe de luminothérapie choisir ?

Votre choix de lampe de luminothérapie dépendra de l’usage que vous voulez en faire.

Pour bénéficier d’une lumière bénéfique tout au long de la journée dans un environnement professionnel, il existe des lampes de luminothérapie adaptées au bureau, compactes et dotées d’un variateur d’intensité.

Pour une séance en début de journée à domicile, il existe plusieurs formes de lampes. La puissance recommandée est de 10 000 lux à une distance moyenne de 30 cm.

Attention aux arnaques

Ne vous laissez pas avoir par des vendeurs qui n’hésiteront pas à vous promettre que leur produit guérit tout. Vérifiez l’existence d’études sérieuses sur l’efficacité d’un appareil. Par exemple, rien ne prouve la légitimité des « ampoules de luminothérapie » vendues sur certains sites. Tant qu’un produit n’est pas certifié, le fabricant n’est pas autorisé à employer le mot « luminothérapie » ou toute autre allégation médicale.

Sachez reconnaître un site fiable. Vous pouvez faire confiance aux lampes de luminothérapie Solvital, qui ont toutes l’agrément médical.

L’agrément médical

Il est important de vérifier que la lampe de luminothérapie que vous souhaitez acquérir est certifiée. Une lampe de luminothérapie est un appareil appartenant aux dispositifs médicaux de classe IIA et doit respecter les exigences de la directive 93/42CEE. Vous reconnaîtrez la certification d’une lampe au sigle « CE » suivi de quatre chiffres.

Les médecines douces et remèdes naturels :

Auteur : Xavier
Dernière mise à jour de la page :